CDI

Partenariat inter-lycées sur la Rance

Dans le cadre du projet "La Rance, du canal à l'estuaire" mené en collaboration par les classes de 1pro1 du lycée hôtelier de Dinard et de 1° Bac pro topographie du lycée Mendès-France de Rennes, les élèves ont rédigé un livret autour de la voie fluviale reliant les deux établissements.
Ils y présentent les différentes communes qui bordent le canal et l'estuaire en s'attachant à l'environnement et au patrimoine de chacune d'entre elles. Aboutissement du travail mené tout au long de l'année par les deux classes, ces quelques pages consultables au CDI sous forme de livret sont avant tout une invitation à flânerie le long de cet écrin de verdure.
Un grand merci aux enseignants des deux établissement qui ont accepté de participer à cette riche aventure !

D. Berton, professeur d'Histoire-Géographie
H. Julien, professeure de Biotechnologie

I. Evènement musical et oratoire

 

Jeudi 16 mai, s'est déroulé au Grand Bey un événement musical et oratoire avec pour thème principal : La Tolérance.
Des élèves de 1ère STHR 1 et 2 ont produit avec l'aide de Madame Martin, leur professeur de français, un « spectacle » de grande qualité devant leurs camarades, quelques professeurs et Monsieur Raoul. Les présentateurs Youn et Marcandréas ont présenté tout d'abord Luna. Elle abordait le sujet du harcèlement, avec l'histoire vraie d'une jeune fille harcelée à l’école. Elle avait écrit (avec l'aide de Flora) un texte très touchant et avait dessiné cette histoire pour la projeter pendant sa prestation. Puis ce fut au tour de Jeanne, Odéssa, Rose et Camille de se produire sur scène avec leurs questionnements sur la transidentité. Ils ont lu un texte qui permettait à tout le monde de se poser des questions et d'ouvrir son esprit sur ce sujet, mais aussi de dénoncer la discrimination dans le monde d’aujourd’hui. Louise et Léa ont poursuivi cet événement avec les droits des femmes. Elles ont rappelé que des personnes se sont battues et se battent encore pour les revendiquer, dans tous les domaines, car il y a encore trop d'inégalités entre les hommes et les femmes. Puis Jeanne a dénoncé l’inexactitude voire le sexisme de l’expression « se faire violer ». Elle a poursuivi en chantant de sa très belle voix, puissante et forte en émotion, une chanson sur le désir de Kurt Weil qui s'intitule « Youkali », une prestation qui a marqué le public. Ce fut ensuite au tour de Martin qui a produit un petit cours d'histoire tel une pièce de théâtre comique ; c'était un plaisir de le voir sur scène pour les spectateurs. Pour finir, Youn a lu un texte poignant qu'il a écrit lui même sur sa vie en tant que personne harcelée dans le passé. Il espère que cette démarche pourra aider des personnes dans la même situation que lui à en parler.
Entre quelques prestations, Guirec a joué de la guitare qu'il accompagnait ou pas de sa voix, Youn a aussi composé un morceau de clarinette. Les morceaux étaient en accord avec les différents sujets traités lors de cet événement.
Ce spectacle était très varié tant sur les différents sujets que sur les modes d’expression utilisés pour s’adresser au public.
Le but recherché était avant tout de dénoncer les inégalités et d'encourager à être plus tolérants les uns envers les autres. Le public était à l'écoute de cela et très conquis par cet événement qui, selon beaucoup de spectateurs, devrait être reconduit mais avec une audience encore plus large !

 

Manon B., 1ère STHR1

II. Evènement musical et oratoire

 

Pendant plusieurs heures d’AP, 11 élèves de 1ère STHR et un élève de Terminale STHR ont préparé avec le soutien de Mme Martin (professeur de français) un évènement musical et oratoire sur le thème de la tolérance. Après cinq répétitions, ces élèves se sont présentés sur scène jeudi 16 mai, au Grand Bey, pour partager leurs différents textes et chansons devant un public d’élèves et de personnels.
Cet événement a commencé par Luna qui s’est basée sur un fait lui étant arrivé pour dénoncer le harcèlement. Par la suite Jeanne, Rose, Odessa et Camille ont évoqué les questionnements récurrents sur la transidentité - sujet tabou dans notre société actuelle. En plus de cet exercice oratoire, Jeanne a lu un extrait d’Écrits de Léonora Miano « On ne se fait pas » et a terminé en chantant A Cappella « Youkali ». Léa et Louise ont parlé des droits des femmes en évoquant plusieurs héroïnes qui ont changé l’opinion grâce à leur combat pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Martin, passionné d’Histoire, s’est présenté sur scène comme un acteur de théâtre, pour souligner les dérives où peut nous entraîner l’ignorance. Il a su distiller l’humour dans son discours pour gagner notre attention. Le dernier orateur était Youn, qui a repris sous un autre angle le thème du harcèlement. Si le collégien qu’il a été n’a pas connu que des moments heureux, il a pu, avec l’aide de certaines personnes, se libérer de sa colère et de sa souffrance par la parole.


Tout le spectacle a été rythmé par l’accompagnement musical de Guirec qui a joué « The Unforgiven », « Fade to black »,« Nothing else matters » de Metallica,  « Emma » de Matmatah et « Redemption song » de Bob Marley.
Youn et Marcandréa ont assuré la présentation de l’événement. Flora était à la technique. L’équipe enseignante et Monsieur Raoul sont venus les soutenir. Un grand merci aux élèves pour ce moment éphémère mais fort en émotions !

Anaëlle Le G., 1 STHR 2